La route de Katni à Maraykala nous a réservé quelques surprises. Arrêté pour déjeuner dans la petite ville de Umaria, nous sommes alertés par le bruit de la rue : une manifestation de femmes armées de bâtons qui scandent des slogans. DSCF0265-1Ce sont des femmes des communautés tribales qui revendiquent leurs droits et l’accès à la terre. Quelques hommes ferment la marche. Nous reprenons la route traversant le Parc national de Bandhavagh où on nous a annoncé la possibilité de rencontrer des tigres. A la sortie du parc, nous embarquons dans notre véhicule, un groupe d’enfants du village où nous allons rentrent d’une fête dans un autre école. Le voyage commençait à être long, mais les enfants, entassés mettent de l’ambiance ! Soudain, le chauffeur et les enfants , à l’avant du véhicule s’écrient : “tiger”. L’excitation est à son comble… à l’arrière nous n’avons pas vu même la queue du tigre, mais nous avons vu “l’homme qui a vu le tigre”! Le soir, au village, une autre surprise nous attendait. Lors d’une soirée musicale : sortent de l’ombre un ours et …un tigre qui entrent dans la danse !

Thérèse et Pierre – Coeur de l’Inde – Janvier 2017

Nous avons bien apprécié les partages et les échanges toujours très riches et parfois émouvants. Nous avons toujours été très bien accueillis et tout le monde éDSC01638tait attentif à ce que nous manquions de rien, les tables étaient toujours plus que garnies… » Quelques petits jeux simple qui n’ont pas besoins de beaucoup de parole permettent des temps sympa avec les enfants et même les adultes.

Marie – Caminhos do Sol- Janvier 2017

La rivière est aussi omniprésente, elle accueille les enfants qui s’y baignent après l’école, elle se parcourt les pieds dans l’eau avec des adolescents qui à l’aide de harpons et de masques pêchent de petits poissons, qui se retrouveront au piquenique 170121 Thaïlande CM (474 sur 542)-21sur des tiges de bambou piquées dans le sol à proximité des braises d’un feu de bois. Ces repas improvisés sont autant de moments de partage où nous pouvons constater leur habilité à fabriquer, à l’aide de bambous, la plupart des ustensiles qui serviront pour préparer le repas et le manger… »

Charles – Moo baan du Nord – Janvier 2017

Mon voyage en Inde profonde est terminé depuis plus d’un an (octobre 2015) mais parfois je laisse mes pensées s’égarer et je suis de nouveau partie là-bas. Des visages, des sourires, des moments inoubliables me reviennent . Difficile de choisir…
Finalement ce sera « Baba » le cuisinier lors de mon séjour à Dheeroda dans le Rajasthan.
Dans la cour qui lui sert de cuisine, peu d’objet: juste le foyer en terre alimenté par des branchages que des femmes vont ramasser de plus en plus loin, la boite à épices indispensable en Inde…
Il m’a accueillie aCuisson des pakoras (beignets de légumes)vec son sourire et sa joie de faire partager aux voyageurs les spécialités de la cuisine indienne. « Baba » surveille la cuisson des pakoras ( beignets de légumes): un petit déjeuner succulent accompagné de » tchaï Masala »(thé aux épices).
Toujours souriant, il prend le temps de faire une pause pour fumer le narghilé ou boire un « tchaï Masala »
Merci à « Baba » pour cette belle rencontre et cette leçon de vie simple

 

Françoise – Voyage en Inde

 

 

Elle nourrit toute sa famille avec fillette-bananeles bananes qu’elle a cueillies et qu’elle vend lors de chaque escale du train, c’est à dire 3 fois par semaine.

Si le train ne fonctionne pas, elle ne rapporte rien. Ils ont tous le sourire et sont chaleureux et pourtant ils n’ont rien. Quelle belle leçon de vie pour nous !

 

Cathy

 

 

Nous l’appelions « Madame baleine ». Elle les voyait de loin même lorsqu’il n’y avait qu’un mince filet d’eau ou une courbe invisible à nos yeux non habitués.photo anne d jpeg

Elle nous a suivi une partie du séjour, nous enseignant le tissage de paniers, nous apprenant la recette du café vanille. Magnifique rencontre que cette dame, guide cuisinière, très sympathique et douée de ses mains.

Anne – Voyage à Madagascar

 

 

JacqueminJe suis animatrice de scrapbooking et je pr
ends tellement de plaisir à revivre mes rencontres en mettant en page mes photos. Souvenirs de rencontres tout en élégance, en calme, en légèreté…

Marie-Andrée – Voyage en Inde

 

 

bonappNos cuisinières indiennes nous ont préparé des plats succulents…
sans cuisine intégrée, ni batterie de cuisine ou robot à la mode
comme c’était बॉन (bon) !
धन्यवाद एक (merci beaucoup) à chacune…

Martine – Voyage en Inde

 

 

Pour notre premier voyage avec Tamadi, nous avions choisi la Tanzanie et nous avons été heureux d’aller à la rencontre des paysans tanzaniens dans les différents villages où nous étions souvent accueillis par de la musique et des danses. Sur place Pendo de l’association paysanne Mviwata, Paolina notre guide et Asha notre interprète, nous ont appris des rudiments de swahili pour mieux communiquer avec nos hôtes. Les rires des enfants pendant nos apprentissages de cuisine, poterie ou de danse resteront de bons souvenirs. Dans les parcs, nous avons été impressionnés par la grâce des girafes et pour finir à Zanzibar, nous avons découvert une activité originale avec la culture des algues.

Maryse et Serge – Kijiji & Zanzibar – Octobre 2014

Sacha témoignage
  Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

  Sacha – Voyage en famille
Cœur de l’Inde 30 jours
Janvier 2016

Voyage solidaire en famille

 

Il y a peu de mots pour dire tout ce que ce voyage m’a apporté!!
Mais pour résumer, des couleurs magnifiqueFlorences, des rires partagés, des familles très accueillantes, simples et chaleureuses. Elles nous ont ouvert leurs portes et leurs cœurs et nous avons ainsi partagé leur quotidien. Des amitiés se sont créées et nous avons dû sortir les mouchoirs le jour du départ…Que de rencontres inoubliables, même au sein de notre petit groupe de voyageurs franco/belge. Un vrai bonheur, qui n’est pas près de s’évaporer….!

Florence – Cœur de l’Inde – Décembre 2015

OLYMPUS DIGITAL CAMERANous avons été très touchés par l’accueil, le sourire permanent de toutes les personnes rencontrées au fil du voyage, malgré des conditions de vie pas toujours évidentes.
Le professionnalisme, la simplicité, la disponibilité et la gentillesse de nos guides, Jean François et Haja, nous ont permis de vivre un voyage tout simplement incroyable et inoubliable !

OLYMPUS DIGITAL CAMERAMartine et Francine  de Belgique; Françoise, Marie Françoise, Marie Annick et Luc, Karen et Alain de Nantes – Hautes Terres et Pangalanes – Septembre 2015

 

Partir à la rencontre de l’autre dans ses richesses et ses différences, tel était le projet fIMG_3450 okamilial que nous souhaitions vivre. Nous n’avons pas été déçus ! Que de rires, de complicités, de regards échangés en défrichant au cœur des montagnes, en plantant à la campagne, en cultivant les algues avec les jardinières de la mer, en cuisinant au coin du feu ou encore en jouant avec les enfants. Une expérience unique, déstabilisante parfois, inoubliable à tout jamais !

Isabelle et Luc avec Bruno, Pauline, Mathieu, Clara
Kilimanzibar – Août 2015

 

photo t+®moignage Tanzanie Juillet 2015-minNous avons pu partager des moments avec les femmes des villages autour de la cuisine. Ne parlant pas la même langue, nous communiquions avec des gestes déclencheurs de beaucoup de rires !!!

Béatrice – Kijiji & Zanzibar – Juillet 2015

Nous avons vécu trois semaines intenses, enrichissantes mais aussi étonnantes! Bien que nous n’ayons vu qu’une petite partie dimage004e ce grand pays (les Hautes Terres), nous avons partagé la vie de cinq familles rurales, avec grand intérêt et surtout avec la sensation d’avoir un peu compris ce que pouvait être leur quotidien, le vrai, pas celui des cartes postales… En campagne la vie est rythmée par le lever et le coucher du soleil. Sans électricité les soirées se passent dans le noir, ponctuées de petites touches bienvenues de bougies tremblotantes… Nous avons pu observer de magnifiques ciels étoilés et nous avons partagé avec les familles des soirées bercées par leur chants et danses traditionnels. Emotions garanties !

Gilles et Annick – Hautes Terres et Pangalanes – Septembre 2015

DSC_9397C’était un premier séjour avec Tamadi, j’ai choisi la Tanzanie et Zanzibar. Je garde un très bon souvenir de ce pays et de l’accueil enthousiaste de ces familles paysannes. Les enfants respirent la joie de vivre. A consommer sans modération !

Gérard – Kijiji & Zanzibar – Juillet 2015

Il est difficile de trouver les mots pour raconter tout ce que nous avons vécu, tout ce que nous avons partagé avec nos hôtes. C’est toutefois au travers de nos contacts humavoyage-solidaire-altynoins au sein même du groupe mais aussi avec les Indiens que nous nous sommes particulièrement enrichis. Quoi de plus profond que d’échanger nos particularités et nos expériences pour en faire bénéficier l’autre. Quoi de plus humain que d’oublier nos mondes de l’éphémère et du superficiel pour se tourner vers la simplicité, la modestie et l’humilité … Quoi de plus riche que de découvrir l’autre dans sa différence, dans sa culture pour nous aider à changer notre regard, à nous ouvrir …

Véronique et Karl, au nom des voyageurs Altéo
Cœur de l’Inde – Novembre 2014

Un voyage plein de surprises et deColette et Dominique Paris9 paint rencontres exceptionnelles avec les familles et les villageois. Nous avons vécu des moments inoubliables au-delà de nos attentes en immersion totale avec la culture Malgache. Nous avons aussi apprécié les “picknicks” avec les familles dans des lieux inoubliables.

Colette et Dominique – Ylambre – Septembre 2015

Que dire de ce voyage ? Quelques mots ne suffiraient pas à décrire toutes les émotions, les découvertes et surtout les rencontres que nous avons faites durant ce voyageunnamed. Nous étions des voyageurs au cœur de l’Inde. Nous avons varié entre campagne et ville, entre visites touristiques et quotidien dans des familles. Un grand grand merci à notre guide Ashish, à Papa Aziz et sa famille. Nous retenons de ce voyage des rencontres, des couleurs, des odeurs, des saveurs. Le mieux c’est d’aller voir…

Aude et Jérôme – Cœur de l’Inde – Février 2015

Vidéo retraçant le voyage de Léa et sa famille à Madagascar en compagnie de leurs deux guides Momo et Asti !

Léa – Madagascar, août 2016

 

 

Ce séjour à Floreffe et ses environs a été une belleDSC04271 découverte de la Belgique par des échanges très forts et variés que ce soit avec nos hôtes qui nous ont accompagnés et accueillis dans les soirées ou sur les temps de repas ; mais aussi avec les autres « voyageurs » français et étrangers entre Turquie et Sicile … de quoi s’ouvrir pleinement aux autres réalités.
Chaque visite chez l’habitant, les paysans ou les artisans étaient personnalisée, riche d’échanges et nous plongeaient dans leur monde : les habitats groupés, choix de vie, expérience professionnelle sur des structures à  dimension humaine.
Au sein de la coopérative Paysans-Artisans, nous avons pu ressentir la complicité, la convivialité et le partage, une énergie débordante des bénévoles pour faire vivre les lieux de dépôts des paniers entre la préparation et la distribution… on se sentait dans une vraie fourmilière où régnait la bonne humeur !
On revient avec pleins de vécus à partager, à s’approprier et l’envie de rediscuter autour de cette thématique « alternatives paysannes ».

Patricia  – Alternatives Paysannes Belgique – Novembre 2015

La première Famille à Dzamandar qui m’avait surnommée “attention la tête”, car je me prenais le toit de leur “paillote cuisine” plusieurs fois par jour, situation qui engendrait une cascade de rires ! Leur accueil, la joie partagée avec les enfants en leur faisant découvrir la pIMG_0185âte à modeler, constatant leur habilité à reproduire de petits zébus ! La rencontre avec Adrien, attentif, discret avec une grande volonté d’améliorer son Français. Difficile de faire un choix quand chaque visage, chaque personnalité reste présent dans nos cœurs et nos esprits.

Claire  – Ylambre – Septembre 2014

C’était un voyage magnifique. J’ai appris et partagé beaucoup de choses. Le programme que vous avez préparé pour nous était super !

DSC04234Je tiens à remercier mille fois tous les hôtes, les bénévoles qui nous ont conduit d’un bout à l’autre, qui ont préparé des repas délicieux, qui nous ont parlé de leur métier pendant des heures. Merci pour votre partage ! Depuis mon retour, je raconte plein d’histoires à propos de vous et de Floreffe, je montre des photos. Tous mes amis ici en Turquie ont envie de vous rencontrer !

Hüsniye de Turquie – Alternatives Paysannes Belgique – Novembre 2015

Un peuple accueillant, chaleureux et très attachant, des paysages voyage_solidaire_tanzaniemagnifiques et variés, ce voyage en Tanzanie tient toutes ses promesses ! Un vrai retour à l’essentiel au cœur de l’Afrique. Je me sens vraiment privilégié d’avoir pu découvrir la Tanzanie et ses habitants d’une si belle façon. Merci à Tamadi, à Mviwata et à toutes les familles hôtes de nous permettre de vivre de telles expériences. Asante sana !

Yann – Kijiji et Zanzibar – Juin 2015

tamadi_turquieLes relations humaines et les échanges tiennent ici une place prépondérante et c’est à mes yeux très enrichissant : les villageois sont fiers de nous faire découvrir leur environnement, leurs produits locaux et nous accueillent avec chaleur et une grande simplicité. Je suis vraiment enchantée d’avoir pu faire ce séjour et je ne compte pas m’arrêter là !

Anne – Caucase Anatonlien – Août 2014

Après un long voyage en train depuis Ankara, on arrive à Kars, vieille ville qui garde la trace de l’occupation russe, puis on monte vers les hauts plateaux, le début des steppes de l’Asie centrale, très proche de la Géorgie et de l’Armenie.
La, uniquement l’été car l’hiver y est bien trop froid, vivent des sédentaires qui récoltent le foin et fabriquent le fromage, et des nomades qui font paitre leurs troupeaux de moutons.
C’est dans le village de Bogatepe et autour que nous avons passé une semaine, logés dans ces vieilles maisons qui font penser à la Russie, à discuter autour d’un thé avec des paysannes qui n’arrêtent jamais de s’activer, à fabriquer des pâtes, à comprendre la fabrication du comté turc et d’autres fromages qui s’étirent en filaments, à prendre le raki le soir sous les étoiles. Nous avons aussi visité les nomades qui vivent sous de grandes tentes et protègent leurs troupeaux avec des chiens immenses, les kangals. Difficile de ne pas imaginer les suivre dans leur errance vers l’Est.
Une ballade en carriole le long d’une rivière et un repas convivial avec le poisson péché par nos hôtes, la ville antique arménienne d’Ani, et les souks de Kars avec sa grande citadelle.
Une hospitalité profonde qui nous serre le cœur quand le temps arrive de se quitter….

Pierre – Caucase Anatonlien – Août 2015

127 - Tanzanie (C1) 183 (1)Tant de souvenirs pour une belle découverte de l’Afrique avec ce voyage ! Du partage des danses traditionnelles aux moments cocasses en bus ou en « piki-piki », de la visite des plantations aux superbes étendues du parc de Mikumi, nos hôtes Tanzaniens nous emmènent à la découverte de leur quotidien et de leur magnifique pays. Si de nombreux souvenirs resteront, l’un d’entre eux sera certainement pour moi celui des enfants. Tantôt surpris et parfois même effrayés de voir des « mzungu » dans leur village, tantôt curieux et ravis de nous accueillir en chanson à l’école, ils nous ont offert leurs sourires, leurs rires et leur énergie…

Célia – Kijiji et Zanzibar – Mai 2014

J’ai passé 1 mois extraordinaire à Madagascar, avec une organisation sans défaut et des guides attentionnés (Merci à Josselyn, à Henitsoa et à Vero pour leur efficacité et leur sollicitude). J’ai  apprécié les rencontres enrichissantes avec  nos hôtes et le partage de  leur mode de vie. Les habitants somadatourismesolidaire.msnt attachants, volontaires et  heureux de partager leur culture, et nous arrivions à communiquer avec les enfants à travers les chants ou les jeux. Nous avons partagé des moments exceptionnels et forts avec ce peuple malgache qui mérite une vie moins difficile.

Martine – Hautes Terres et Pangalanes et Mafana Menabe
Octobre 2013

Lors de notre passage à l’assentamento 10 de Abril, nous avons été à la rencontre de la communauté de Chico Gomez. Yvo, un jeune homme de 26 ans est venu nous accueillir ainsi il nous a fait découvrir la petite exploitation de ses parents. À notre arrivée vers 9h00, nous n’avons pas échappé aux traditions Brésiliennes. Tout d’abord une pause casse croûte avec une excellente soupe nous a été servi. Par la suite nous sommes partis découvrir l’histoire de son lieu de vie habité par la troisième génération de la famille. Nous avons découvert le jardin des plantes médicinales où nous nous sommes arrêtés sous un arbre. Yvo nous raconte que sa maman souhaite revalorisé les remèdes ancestraux, il nous parles de ses projets en temps que membre actif dans un groupe. Notre parcours continue à travers la forêt et nous mènent face à une petite cascade et un bassin naturel.

Yvo nous décrit sa passion pour la nature, sa fusion avec elle et ses craintes face à la proximité de grandes villes de son petit paradis.
Il nous propose ensuite un moment de méditation autour de la cascade afin de savourer pleinement ce qui nous entoure. Le calme s’est installé et le groupe est à l’unisson avec la nature, seul le bruit de l’eau est présent
Après ce petit temps, il nous encourage à nous rafraichir et profiter de cette eau bienfaisante. Ce fut un moment très appréciable.
La magie a opéré et ces instants restent gravés en moi.

Maryse – Caminhos do Sol – Octobre 2017

Pendant 2 semaines nous avons été accueillis par 3 communautés paysannes  dans le désert du Céara  (“10 de abril” , “Palmares ” et” Barra de Moitas”) . Ces communautés  nous ont accueillis de façon extrêmement chaleureuse. Les jeunes sont très impliqués et ont souci de continuer ce qu’ont commencé leurs parents . Tous sont courageux, accueillants et très fiers de nous montrer ce qu’ils font. Ils nous ont demandé de témoigner de leur vie, de leurs luttes et de leurs réussites . Quels trésors d’ingéniosité ! ( irrigation , agriculture adaptée et jardin en plein désert, production d’énergie ,stations radio, artisanat…) ils ont un sens aigu de la protection de la Nature…. Et le sens de la fête !

L’héritage de la colonisation portugaise a laissé une répartition des terres totalement inégalitaire : des domaines immenses pas toujours exploitées quand les petits paysans ne disposent d’aucune terre. Une loi au Brésil permet aux paysans qui cultivent les  terres abandonnées depuis plus de 10 ans d’en demander la propriété. L’histoire depuis 100 ans et encore de nos jours relate ces luttes pour récupérer ces terres. L’église a souvent été partie prenante dans ces mouvements , elle reste très présente dans ces villages. L’association MST (mouvement des sans-terre) accompagne ces Paysans pour les soutenir dans l’obtention de ces terres  et  le développement de  leurs exploitations.

Pascale et Stéphane – Caminhos do Sol – Octobre 2017

J’aime la course à pied. Je suis parti avec mes chaussures de course car je n’avais pas pris le temps d’investir dans des chaussures de randonnées. Et bien quelle chance ! Le vendredi matin, avant le voyage, j’ai couru en banlieue parisienne et le lundi matin suivant, je me suis retrouvé à courir à l’aube (6h30), dans la savane, près du Kenya, avec notre traducteur, 2 guerriers Massaï en tongs, et 1km plus loin le long de la route, une dizaines de girafes en train de manger. Merci Mustapha, merci la Tanzanie !

 

Guillaume – Kilimanzibar – Octobre 2017

Voyage passionnant, j’en rêve encore. Toutes les familles rencontrées nous ont reçus avec la même chaleur et le désir de nous faire partager leur quotidiens, la vie des champs. Accueil merveilleux avec des repas de qualité (meilleur qu’au restaurant) et partage sincères, des soirées festives.

Je renouvellerai l’expérience et je vous remercie.

Marie-Thérèse – Hautes Terres et Pengalanes – Novembre 2017

Nous avons pu profiter de notre séjour en famille, découvrir des paysages du haut de nos selles, des fermes atypiques et des hôtes chaleureux.
Nous avons toujours été très bien accueillis, de belles tables conviviales
et de belles chambres confortables.
Les hôtes ont pu s’adapter aux besoins de tous et c’était très agréable.

Pauline – Vélo Dépaysant – Juillet 2018

Nous avions déjà eu l’occasion de voyager avec Tamadi en Inde et nous avons souhaité recommencer mais cette fois ci en Tanzanie, pour notre plus grand bonheur.
En famille, avec nos trois enfants, nous nous sommes régalés, aussi bien lors des séjours en famille que lors des safaris. Ce voyage de 10 jours, relativement dense, a été l’occasion de belles rencontres avec les familles, mais aussi avec les associations locales. Nous avons eu l’occasion d'”animer” un cours de français pour de jeunes Tanzaniens, qui préparaient une formation de guide touristique, moment d’échange très joyeux.

Florence – Kilimanzibar – Juillet 2018

Nous avons passé 15 jours inoubliables en Tanzanie en compagnie de notre guide Mustapha à la découverte des populations locales et de leurs vies quotidiennes. Le séjour, très bien organisé, mélange rencontres et activités locales, journées safari, randonnée sportive et farniente pour finir… un excellent compromis pour pouvoir profiter de tous les instants. Un voyage tout à fait gérable avec des enfants étant donné que nous sommes partis avec les nôtres de 6 et 3 ans.

Xavier- Kilimanzibar – Juillet 2018

Un circuit vraiment dépaysant, une grande balade champêtre avec des rencontres et visites passionnantes. Un voyage en dehors des sentiers battus avec un accueil paysan et chaleureux à chaque étape. Un moment fort agréable dans le monde rural.

Liz – Vélo Dépaysant – Août 2018

La variété et la beauté des paysages malgaches nous ont comblés. Partout le sourire des enfants et le dynamisme des membres des associations nous ont enchantés. . Dans chaque village, ils ont tout fait pour nous faire découvrir et partager leur environnement, leurs activités leur mode de vie, le plaisir des repas conviviaux et savoureux.

Nous n’oublierons jamais Monique et ses champs en permaculture, Annicet et ses zébus, Rahanivo et ses plantations de manioc, le travail de la soie des femmes de Sandrandahy. Bruno et Antoine et la culture de la vanille, les chants des femmes de Manakar avec Jocelyn et sa guitare, Haja dans les rizières de Manandona, etc.

Notre accompagnateur (Haja) et les guides locaux ont facilité grandement notre immersion et ont veillé à notre bien-être tout au long de notre séjour

Daniel & Isabelle – Madagascar -Hautes terres et Pangalanes – Septembre 2018

Le voyage a été très équilibré et diversifié. L’utilisation de plusieurs moyens de transports différents nous a donné un regard intéressant sur la partie de l’Inde visitée. Le déroulement proprement dit du voyage et les explications et commentaires pertinents durant celui-ci ont été particulièrement satisfaisants, en grande partie grâce à la prestation de nos guides Banou et Yann. Les rencontres avec la population nous ont bouleversé, au delà de nos attentes. Nous avons eu la chance de fêter Diwali (Nouvel an) avec nos familles et avons créé des liens très fort en peu de temps. En bref, nous sommes rentrés en France différents dans nos têtes. Nous sommes tombés amoureux de l’Inde et de ses habitants grâce à ce merveilleux voyage.

Laurence -Coeur de l’Inde 15 jours – Novembre 2018

Nous avons rencontré des gens gentils, attachants, serviables. Les villageois nous ont intégrés à leur vie et on fait tout ce qu’il était possible pour que nous repartions avec de bonnes impressions. Les visites et l’accompagnement étaient riches. Notre guide Moustaffa était toujours présent, nous n’avons jamais été isolés. Ces connaissances étaient riches, sur tous les plans (nature, culture , et connaissance de son pays). Il était à l’écoute et trouvait toujours une solution à nos demandes.

Mauricette – Kijiji et Zanzibar 22 jours – Mars 2019

Il se trouve que mon anniversaire tombait pendant le voyage. A ce moment là nous étions reçus par les Adivasis. Pendant toute la journée à mon insu, ils ont fait en sorte que je ne puisse oublier mes 62 ans. Pendant la fête, un petit garçon de 9 ans m’a tiré par la manche pour m’offrir un porte-clé représentant Ganesh. Ce porte-clé il se l’était acheté l’après midi avec le peu d’argent qu’il avait à la foire annuelle où nous nous étions rendus. Je savais qu’il était fier de l’avoir acheté et heureux de posséder cet objet. J’ai refusé dans un premier temps car je savais combien il était heureux de l’avoir. Mais un cadeau ne peut se refuser. Depuis je l’ai confié à mon petit fils de 6 ans qui a lui aussi été très ému par le geste de Sunhill.

Ghyslaine -Voyage en Inde – Mars 2019

Le village de Zammour et ses environs a beaucoup d’atouts avec ses paysages, son patrimoine, le sens de l’accueil déployé par tous, la cuisine toujours excellente. Notre immersion dans le village et les Zammouriens qui nous accueillis à Djerba, à l’aller et au retour, nous ont fait toucher du doigt combien les habitants sont attachés à leur village et à leur culture, et à leur mode de vie traditionnelle. et font vivre leur village tout en étant parfois bien loin tout au long de l’année. La température est agréable au printemps. Djerba vaut aussi la peine d’être visitée. Nous avons dormi une nuit dans l’hôtel troglodyte de Zammour récemment rénové. Il est très pittoresque et original.

Françoise – Zammour 8 jours – Avril 2019

Nous sommes ravis d’avoir eu la chance de faire ce voyage en Tanzanie avec Tamadi et en collaboration avec Mwiwata. Certes les parcs et les animaux sont une belle découverte, mais le temps passé dans les villages, à partager des moments avec les habitants restera longtemps dans nos mémoires. Nous avions choisi de faire ce voyage en famille avec nos deux filles de 12 et 14 ans, et ce fut une expérience riche et belle ! Nous avons beaucoup échangé sur nos différences culturelles, bien ri, découvert la nature, appris, dansé, cuisiné, très bien mangé et découvert de belles personnes.
Merci à Tamadi et à notre guide Michael qui a été génial !

Laurence – Séjour personnalisé – Août 2019

Moment partagé autour d'un puzzleNous étions déjà partis avec Tamadi pour d’autres destinations, et cette fois encore nous ne l’avons pas regretté. Tamadi est capable de composer et proposer un voyage équilibré entre temps passé pour l’échange avec les familles, les visites et temps de repos dans trois univers différents : l’élevage sur les terres arides chez les Maasaïs, l’agriculture dans la région verdoyante de Lushoto et la culture des algues à Zanzibar. Le passage au siège de Mviwata a permis de mieux comprendre l’utilité de notre participation financière au sein de ce partenariat Tamadi-Mviwata. On ne peut passer sous silence le plaisir des deux safaris et la chance que nous avons eue d’assister à une confrontation de deux matriarches éléphantes, et à la fin d’une traque de bufflonne qui servira de repas à une lionne.

Dans nos valises, nous faisons toujours une petite place pour des mémorys et des puzzles que nous laissons pour les enfants des familles, sachant que souvent cela drainera les enfants du village. Nous n’oublierons pas la lumière et la fierté dans leurs yeux à chaque paire constituée pour le mémory et à chaque pièce de puzzle posée. Les adultes se joignaient souvent à nous et notre guide s’entraînait inlassablement.

Annie – Kilimanzibar – Septembre 2019

Les 3 communautés de sans terre qui nous ont accueillis sont différentes, l’organisation géographique des villages et la flore surtout. Cependant nous avons retrouvé dans chaque village une solidarité entre les habitants et une bienveillance qui m’ont beaucoup touchée. Aussi bien les jeunes que les personnes âgées ont donné de leur temps pour nous raconter leur histoire et la lutte qu’ils ont menée et qu’ils mènent encore. Nous avons écouté et découvert leur lutte mais aussi partagé des moments de la vie quotidienne et des parties de rires que personnellement je n’oublierais pas.

Marie-Paule – Caminhos do Sol – Septembre 2019

Beaucoup d’émotions lorsque des villageoises âgées nous invitent à prendre le thé, juste parce que l’on passe devant leur maison. Elles nous serrent dans leurs bras et posent pour la photo. Nous n’avons pas bivouaqué à cause du froid, mais la rencontre avec les bergers nomades a été riche d’échanges.

Laure – Caucase Anatolien – Novembre 2019

C’est un petit village qui s’étale en plein milieu des montagnes arides, mais c’est un village qui regorge de curiosités. Nos jeunes guides et accompagnateurs sont de véritables Z’amours, ils se mettent en quatre pour répondre à nos demandes. Quelle joie de participer à la récolte des olives à la main, de randonner dans les montagnes et de découvrir au détour du chemin un ksar ou une mosquée souterraine. Enfin que dire de l’hospitalité de ses familles avec qui nous avons partagé le repas du soir à la mode tunisienne: Un vrai régal avec de nouveaux amis qui nous ont bien fait rire…

Christine et Philippe- Zammour 8 jours – Novembre 2019

A Kwalei, village proche de Lushoto, des femmes du village sont venues nous montrer plusieurs danses. Elles venaient nous chercher pour nous inciter à danser avec elles, toutes souriantes et indulgentes avec nos pas de danse maladroits ! C’était un instant magique où les mots n’étaient pas nécessaires pour se comprendre.

Coralie – Kilimanzibar – Novembre 2019

Temps d’échange avec des étudiants en tourisme

L’un des moments forts de ce voyage a été la rencontre avec les étudiants d’un petit établissement technique où l’on enseigne, entre autre, le français et le “tourisme”. Pendant trois heures, dans une toute petite salle, nous avons participé à un débat avec une trentaine d’étudiants et quelques étudiantes. C’est une étudiante qui distribuait la parole et chaque étudiant(e) a pu, à son tour, poser une question à l’un(e) d’entre nous. Nous avons été surpris par le bon niveau de français de ces jeunes qui, pour certains, avaient commencé seulement depuis six mois. Et nous avons été étonnés de la diversité des questions posées, certaines assez banales sur la raison de notre choix de la Tanzanie, mais beaucoup d’autres, très pertinentes et très variées, sur la société française, nos habitudes de vie, nos croyances, etc. Des jeunes passionnés dont la curiosité n’avait pas de limite.

Annie – Kijiji et Zanzibar 22 jours – Octobre 2019