Le Mouvement brésilien des travailleurs ruraux sans terre – MST – est un mouvement social brésilien luttant pour la terre, la réforme agraire et le changement social.

Depuis plus de 30 ans, le MST organise des paysans sans terre dans tout le Brésil. Ils luttent pour garder ou obtenir de la terre, produire des aliments sains, construire une vie meilleure pour leurs familles en renforçant l’éducation, la santé et la culture, le respect des uns des autres et de la nature.

Le MST fait partie de La Via Campesina, une coalition internationale de plus de 170 mouvements paysans de 80 pays à travers le monde.

Comment le Mouvement des Sans Terre est organisé :

Campements – lutte, résistance et organisation.  Lorsque les familles sans terre occupent un vaste domaine, le MST organise des campements où ils commencent à vivre. Les campements sont organisés de façon collective, chaque personne assume une tâche et tous participent aux processus décisionnels de la communauté.

Etablissements (assentamentos) – un espace de vie, de dignité et de production.

Les colonies sont organisées lorsque la terre est gagnée, c’est-à-dire lorsque l’État exproprie les terres et donne aux familles le droit d’utiliser la terre;  les campements deviennent des établissements. Dans l’établissement, le groupe de familles paysannes vit, travaille et produit, assurant une fonction sociale pour la terre. Même après avoir été établies, ces familles restent organisées dans le MST, car la conquête de la terre n’est que la première étape vers la mise en œuvre de la réforme agraire.

28_thumb
mst

Historique

1984 : création du Mouvement des Sans Terre

• 2016 : le MST rejoint le réseau Tamadi

Quelques chiffres

• Environ 1% des propriétaires fonciers détiennent environ 46% de tous les terrains.

À l’heure actuelle,  150 000 paysans sans terre vivent dans des campements et 380 000 familles dans des établissements disséminés à travers tout le pays.

• Au total, plus de 60 coopératives et 100 associations intègrent le processus productif du MST.

 

présentation du projet tourisme

Tamadi et le Mouvement des Sans Terre ont signé une convention de partenariat en 2016. Les premiers voyageurs se sont rendus au Brésil en Janvier 2017.

Le Mouvement des Sans Terre c’est : 

Un mouvement social brésilien qui lutte pour l’accès à la terre des petits paysans et un changement social.