gwalior 370B

L’inde, un pays qui résonne comme une invitation à l’aventure. D’abord peuplée de mongols avant de devenir une colonie britannique au XVIème siècle. Depuis l’indépendance de l’Inde en 1947, Gandhi  demeure une figure emblématique de ce pays, il a laissé une empreinte indélébile dans la société indienne.

Milieu paysan

L’inde est un pays immense, au climat largement tropical. Il est traversé par de nombreux fleuves dont le plus célèbre reste le Gange, fleuve sacré de la religion hindouiste.

60% des Indiens travaillent dans le secteur agricole. Ils cultivent principalement des céréales (riz, blé, soja..) mais aussi du thé, des oléagineux, du jute… L’agriculture vivrière permet aux paysans indiens de subvenir à leur besoins alimentaires quotidien mais l’agriculture industrielle tente de gagner du terrain avec l’aide d’une politique nationale largement favorable aux investissements étrangers. Si la révolution verte lancée dans les années soixante a permis de mettre un terme à la famine dans les campagnes, elle a malheureusement créé des situations de dépendance financière et de surendettement dans le monde paysan. Les cas de suicide de paysans ont explosé ces dernières années. L’accès à la terre reste un enjeux majeur pour la survie des petites exploitation familiales.

DSC08439

Culture et traditions

111005_52

C’est le système de castes, hérité de la religion hindouiste, qui prédomine dans la société indienne. Les brâhmanes (liè au sacrè) sont des prêtres, enseignants et professeurs. Ont retrouve les kshatriya (qui ont le pouvoir temporel) dans les familles royales, d’administrateurs ou de soldats. Les vaishya (liè au clan) représentent les artisans, commerçants, hommes d’affaires, agriculteurs et bergers. Les sudra (serviteur), serviteurs. Les Dalits, sont exclus du système des castes au même titre que les populations aborigènes du pays ou les étrangers. L’appartenance à une caste est héréditaire, ce qui limite les possibilités d’ascension sociale. La seconde religion du pays est l’ISLAM.

Musique et danse rythment le quotidien. L’origine de la musique et de la danse se trouve dans les croyances des habitants. On utilise le sitar, le tabla, le sarod. Le musicien indien le plus connu est sans doute Ravi Shankar, mais on peut citer également Zakir Hussain, Alla Rakha ou Amjad Ali Khan. La littérature tient elle aussi une grande place dans la culture indienne, notamment avec la poésie et le théâtre. L’écrivain Narayan est connu internationalement.

Bollywood !!! (à Bombay). Le cinéma indien est mondialement connu. C’est la plus grande industrie cinématographique du monde. Mais il existe également des productions d’auteurs, moins commerciales que les Bollywood, avec pour réalisateurs Satyajit Ray, Guru Dutt ou Raj Kapoor.

L’artisanat est souvent rattaché à une région. Cependant l’industrie textile est très importante. La soie, le coton et la laine sont de très bonne qualité.

La cuisine indienne, réputée très épicée, dépend de la caste et de la religion. On consomme beaucoup de plats à base de riz et de légumes sautés, très souvent relevé avec du curry. Le naan (galette de farine blanche au levain) peut se manger salé ou sucré. Le thé est la boisson la plus consommée. La cuisine végétarienne, liée elle aussi à l’hindouisme, est une particularité de l’Inde.

Carte d’identité

Infographie Inde